Terminal maritime en rive-nord 2

Nature du projet  désigné et emplacement proposé

L’Administration portuaire du Saguenay désire étendre ses activités par le projet d’un nouveau terminal maritime, afin de desservir la rive gauche (nord) de la rivière Saguenay. Les installations du terminal maritime comprendront les principaux éléments suivants, soit : un quai, un chargeur de navires, des silos et systèmes de manutention de concentré, ainsi qu’un chemin d’accès au quai pour les besoins d’opération et de maintenance. Le terminal maritime sera localisé à Sainte-Rose-Du-Nord, dans la MRC du Fjord-du-Saguenay.


État d’avancement du projet

14 avril 2015 :    Dépôt de la description de projet à l’Agence canadienne d’évaluation environnementale.

11 juin 2015 :     Émission par l’Agence des lignes directives préliminaires pour la préparation d’une étude d’impact environnementale.

21 août 2015 :   Émission par l’Agence des lignes directrices finales pour la préparation d’une étude d’impact environnementale.

Note :                   Tous les documents peuvent être consultés sur le site de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale à l’adresse :
                              www.ceaa-acee.gc.ca/050/details-fra.cfm?evaluation=80103

 

Promoteur

Suite à une étude sur le transport de matériau dans le cadre de son projet d’apatite du Lac à Paul, Arianne Phosphate a conclu que son projet nécessitait la construction d’un terminal maritime en rive nord du Saguenay dans la municipalité de Sainte-Rose-du-Nord (voir le site web d’Arianne Phosphate au http://www.arianne-inc.com/fr/ ). L’Administration portuaire du Saguenay, après avoir analysé les opportunités de développement multi-usager de ce site en regard du Plan Nord et de la Stratégie maritime, a proposé de prendre en charge son développement, des études à l’exploitation du site, en passant par la construction évidemment.

Ce projet de terminal, qui cadre parfaitement avec la vision de la stratégie maritime du Québec, permettra un investissement global en construction de 1,2 milliards de dollars et créera 1000 emplois directs (construction et exploitation). De plus, ce projet ouvrira la voie au développement du nord et à une utilisation multi-usage du terminal maritime en rive nord.

 

Avantages

Le Port de Saguenay, l’une des dix-huit (18) administrations portuaires canadiennes, est l’endroit idéal pour développer un terminal accessible à des vraquiers de type Handymax et plus afin mettre en valeur les ressources naturelles du nord du Saguenay :

  • Faible trafic maritime sur le Saguenay
  • Grande profondeur d’eau sur la voie maritime
  • Quai en eau profonde (>15m à marée basse)
  • Aucun besoin de dragage de canal (ni à la construction ni pour entretien)
  • Site peu ou pas visible à partir des routes régionales
  • Contrôle complet du trafic dans la zone de juridiction
  • Administration portuaire canadienne reconnue
  • Accès à de la main-d’œuvre qualifiée

 

Stratégie maritime

La Stratégie maritime, la première de l’histoire du Québec, présente une vision à l’horizon 2030, tout en détaillant un plan d’action pour les cinq prochaines années, soit pour la période 2015-2020. Ce plan, à la fois ambitieux et réaliste, a pour objectifs de stimuler une croissance durable de l’économie maritime québécoise et d’encourager la création d’emplois de qualité dans toutes les régions du Québec. 

La Stratégie maritime est élaborée en complémentarité avec le Plan Nord, qui générera un trafic fluvial additionnel dans différentes régions maritimes dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour cette raison, la Stratégie maritime entend investir dans les infrastructures maritimes qui desservent ces régions. Au cours des prochaines années, le transport maritime sera mis à profit notamment pour le transport du minerai, pour l’approvisionnement d’entreprises ou encore de populations éloignées ou isolées.

Pour plus de détail sur la stratégie maritime, voir le site web https://strategiemaritime.gouv.qc.ca/